IA device
24/02/2021

Dispositifs médicaux connectés : des opportunités florissantes pour de meilleurs soins de santé (1ère partie)


Auteurs : Gill Morisse, Marc-Olivier Bévierre, Karl Neuberger, Jean-Baptiste Boyssou, Cyril Crawford, Sammy Hammideche
Temps de lecture : 5 minutes
Quantmetry.com : Dispositifs médicaux connectés : des opportunités florissantes pour de meilleurs soins de santé (1ère partie)

La numérisation, ainsi que le développement technologique, a permis de libérer un potentiel inexploité dans divers domaines, dont les soins de santé. Les dispositifs médicaux connectés (MD), intégrés ou non à l’intelligence artificielle (IA), sont l’exemple le plus marquant de cette révolution. Quelles opportunités pouvons-nous attendre des dispositifs annoncés comme la nouvelle vague technologique révolutionnaire en médecine ?

Ne se limitant plus uniquement à la R&D, les dispositifs médicaux connectés sont de plus en plus présents tout au long de la chaîne de valeur des produits de santé.  

Ces dispositifs, basés sur la microélectronique et l’informatique, présentent un intérêt majeur pour les acteurs du secteur de la santé. Leur complexité, qui les a longtemps maintenus exclusivement dans le domaine de la R&D, peut désormais bénéficier à un public plus large. L’approbation des administrations chargées de la réglementation des médicaments, telles que la FDA ou l’EMA, s’est avérée possible et certains dispositifs connectés peuvent désormais être remboursés. Les dispositifs médicaux connectés constituent une opportunité en plein essor, tant sur le plan technique qu’économique.

La médecine connectée peut agir de différentes manières, soit par l’automatisation, comme la collecte automatique de données, soit avec la participation du patient, comme une application nécessitant des mises à jour quotidiennes à partir d’indicateurs physiologiques clés. Ces deux approches sont fondamentalement différentes, car le patient peut introduire un biais, positif en raison de son implication dans le parcours de soins, mais aussi négatif s’il ne se conforme pas au protocole prévu.

D’un point de vue technique, la différence entre la médecine d’observation (collecte de données et fourniture d’informations) et la médecine d’intervention (action efficace dans le processus de traitement) est également essentielle. La première catégorie repose sur les professionnels de la santé qui interprètent les données et agissent en conséquence, tandis que la seconde exécute des actes médicaux automatisés, engageant activement la responsabilité du fabricant.

Tous les acteurs majeurs de la chaîne de valeur des soins de santé peuvent bénéficier de ces avancées : les patients, le personnel médical et, plus globalement, le système de santé dans son ensemble. Tout au long du parcours du patient, les dispositifs médicaux connectés peuvent apporter une valeur ajoutée à ces acteurs clés. Dans cet article, nous passerons en revue toutes les étapes : la prévention, le diagnostic, le traitement et enfin le suivi. Au final, nous verrons qu’il en résulte de nombreux avantages pour le système de santé dans son ensemble.

 

Illustration du parcours patient

Illustration du parcours patient

Prévention et dépistage : Les objects connectés sont de puissants assistants pour la recherche active de maladies

Pouvant suivre les patients 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, les objets connectés peuvent surveiller activement le comportement et le mode de vie, qui peuvent être la cause de nombreuses pathologies. Dreem, un bandeau connecté intégré à l’IA que le patient porte sur la tête pendant la nuit, permet une analyse précise et non biaisées des habitudes de sommeil, en fournissant des conseils personnalisés pour améliorer le sommeil de l’utilisateur. Ce dispositif, homologué par la FDA, dont le concurrent UrgoNight possède les mêmes caractéristiques, est le premier de son genre en termes d’analyse de la complexité du sommeil en dehors des cliniques spécialisées. Le sommeil ainsi que la nutrition, qui font partie des facteurs les plus importants de notre mode de vie en termes d’impact sur la santé, sont une cible clé pour les objets connectés.

Dreem Band aide à améliorer la qualité du sommeil

Dreem Band aide à améliorer la qualité du sommeil

UrgoNight

Le Casque UrgoNight permet de s’entraîner à mieux dormir

Certains domaines thérapeuthiques sont susceptibles de bénéficier fortement d’une médecine connectée, car la détection précoce peut être essentielle pour traiter des pathologies bénignes ou du moins discrètes au début, comme l’anxiété ou la dépression. Des affections plus complexes, comme les maladies de Parkinson ou d’Alzheimer peuvent également bénéficier d’un dépistage plus efficace grâce à la collecte de données. Linus Health recueille automatiquement de grandes quantités d’informations (voix, parole, démarche, cognition, mouvement des yeux) qui peuvent refléter l’état de santé du cerveau et conduire à l’identification de biomarqueurs numériques. Les méthodes d’apprentissage automatique permettant d’évaluer l’impact d’interventions « douces » pouvant potentiellement améliorer la santé du cerveau peuvent être cruciales dans les domaines médicaux qui impliquent des interventions lourdes.

L’IA offre d’énormes potentialités d’amélioration du diagnostic précoce des pathologies, sous un format plus convivial pour le patient 

La capacité à anticiper l’arrivée de maladies en se basant sur les dossiers de santé et un ensemble de « données de vie réelle » comme on les nomme en langage technique, sont en effet un point fort de l’action des objets connectés. Ces outils peuvent être efficaces à la fois dans le domaine des soins à domicile et dans un environnement plus médicalisé. À cet égard, AiCure, qui appartient à la même catégorie, est un logiciel qui capture et interprète des données vidéo, audio et comportementales est un outil d’aide au diagnostic rapide et efficace. Les informations transmises spontanément par le patient sur la plateforme AiCure, souvent collectées par chat (par exemple, résultats d’examens médicaux, suivi de la posologie) ou par vidéo (par exemple, un patient filmant la prise de son médicament pour démontrer une bonne observance) sont utilisées pour comprendre le contexte des soins et les réactions du patient, afin de mieux évaluer les facteurs qui peuvent avoir un impact sur la conduite des études.

AICure

La solution AiCure pour le contrôle de la bonne observance du traitement

Dans notre prochain article, nous passerons en revue les avantages que les objets connectés peuvent également apporter aux étapes ultérieures du parcours du patient (diagnostic, traitement et suivi).

Caractéristiques des produits abordés dans cet article :

 

Approbation des agences1

Mode d’action2

Implication du patient3

FDA EMA Interventionnel Observationnel Nécessaire Non nécessaire (automatique)

Dreem

UrgoNight

Linus Health

AiCure

<